Accueil>Actualité scientifique
­ ­ ­ ­ ­ ­
3/05/2010

Traitement de l'autisme : Il n'y a aucun fondement à la prescription d'un régime sans gluten et sans caséine

Mulloy A, Lang R, O’Reilly M, Sigafoos J, Lancioni G, Rispoli M. Gluten-free and casein-free diets in the treatment of autism spectrum disorders: A systematic review Research Autism Spectrum Disorders 2010; 4(3):328-339.

Une revue de la littérature faite par une équipe de spécialistes américains, néozélandais et italiens arrive aux mêmes conclusions que le rapport fait par l’AFSSA en 2009 : les régimes sans caséine et sans gluten préconisés par certains comme traitement de l’autisme n’ont aucun fondement scientifique.

En particulier il n’y a pas d’argument pour étayer la théorie selon laquelle certains peptides dérivés du gluten et de la caséine passeraient la barrière intestinale chez des sujets ayant une hyperperméabilité intestinale et iraient se fixer sur des récepteurs opiacés cérébraux entraînant des troubles de type autisme.

En revanche, les régimes d’exclusion sont potentiellement dangereux sur le plan nutritionnel et comportemental.

Evidemment un enfant a le droit d’être à la fois autiste et allergique aux protéines de blé ou de lait ; dans ce cas bien sûr, et si le diagnostic d’allergie est affirmé par des tests, l’éviction est justifiée.