Vous lisez : Covid-19 : quels rôles pour le diététicien ?
Actualités Populations

Covid-19 : quels rôles pour le diététicien ?

Temps de lecture : 3 minutes

Date de publication : 22 juin 2020

Covid-19 : quels rôles pour le diététicien ?


Lecture
Zen

EFAD. Role of Dietitians in the fight against COVID-19. The European Federation of the Associations of Dietitians, 2020; http://www.efad.org/media/1982/role-of-dietitians-in-the-fight-against-covid19-efad-briefing-paper.pdf.

Pendant la période de crise sanitaire liée à la Covid-19, les diététiciens ont des rôles importants à jouer pour participer à la préservation de la santé de la population : depuis la prise en charge de l’alimentation artificielle pour les patients en unités de soins intensifs jusqu’à la diffusion d’informations nutritionnelles professionnelles et de confiance auprès de la population générale.

L’EFAD (The European Federation of the Associations of Dietitians) définit les diététiciens comme les seuls professionnels spécifiquement formés pour répondre aux besoins en nutrition et hydratation des personnes souffrant de maladies aiguës et chroniques et pour suivre l’état nutritionnel des populations à risque. Cette association européenne des diététiciens publie un article dans lequel leurs principaux rôles dans la lutte contre la Covid-19 sont décrits.

L’EFAD met tout d’abord en avant le rôle primordial des diététiciens dans les unités de soins intensifs (USI). Ce sont eux qui prennent en compte l’ensemble des paramètres relatifs à chaque patient afin d’ajuster la mise en place de la nutrition entérale ou parentérale. Les analyses réalisées dans le cadre de l’International Nutrition Survey mettent d’ailleurs en évidence une corrélation directe entre le nombre de diététiciens présents dans les USI et l’amélioration de l’état de santé des patients. En cette période pandémique, l’EFAD met aussi en lumière le rôle des diététiciens experts en soins intensifs pour former leurs collègues non experts à la gestion des cas aigus.

Les diététiciens ont également un rôle dans le processus de récupération des patients atteints de Covid-19, après leur sortie de l’hôpital. Ces patients présentent un risque augmenté de dénutrition après avoir, le plus souvent, perdu du poids et de la masse musculaire pendant leur hospitalisation. Les diététiciens peuvent permettre le raccourcissement de la période de récupération grâce à la recommandation d’une alimentation spécifique, potentiellement enrichie ou supplémentée.

L’EFAD souligne aussi le rôle des diététiciens dans le soutien des personnes vulnérables atteintes, préalablement à la crise sanitaire, de cancer, obésité, diabète, allergie alimentaire, troubles du comportement alimentaire ou présentant une santé mentale défaillante. Les consultations à distance représentent une alternative pour continuer à apporter du soutien à ces personnes pendant la crise ; les diététiciens s’attendent cependant à un pic de demandes après la crise, en raison d’une probable augmentation des besoins de ces patients.

Alors que l’OMS recommande de prendre particulièrement soin de son alimentation et de son mode de vie pendant la crise Covid-19 pour maintenir une fonction immunitaire optimale, la période de confinement a rendu difficiles le maintien d’une alimentation équilibrée (problèmes d’approvisionnement, choix alimentaires moins sains) et la pratique d’une activité physique. Les données récentes montrent que les populations les plus impactées par la crise sont les catégories socioprofessionnelles les plus désavantagées. Elles peuvent même présenter des difficultés à ne pas basculer dans l’insécurité alimentaire. Les diététiciens peuvent avoir un rôle de détection de ces populations à risque et représenter un soutien dans l’identification de solutions pour que soit préservée cette sécurité alimentaire.

L’EFAD conclut son propos en précisant que les mesures nutritionnelles ne représentent pas un substitut aux mesures sanitaires gouvernementales, mais peuvent participer à préserver la santé de chaque individu. Les diététiciens ont un rôle important à jouer dans la diffusion d’informations et de conseils professionnels à la population qui est potentiellement exposée, via les réseaux sociaux, à un nombre élevé de mythes sur la nutrition, particulièrement en période de crise.

Vous pourriez être intéressé(e) par

elit. nunc elit. in consectetur venenatis accumsan felis venenatis, ut ut