Vous lisez : Les apports protéiques du végétarien
Actualités Aliments

Les apports protéiques du végétarien

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 07 septembre 2011 / Date de mise à jour : 24 août 2016

Les apports protéiques du végétarien


Lecture
Zen

Les protéines animales ont une valeur biologique supérieure aux protéines végétales. La consommation d??ufs et de produits laitiers garantit au végétarien un apport protéique de qualité. En se complétant, les céréales et les légumineuses fournissent toutefois un apport quantitativement et qualitativement intéressant.

Les protéines végétales ont en moyenne une digestibilité inférieure à celle des protéines animales et une plus faible teneur en acides aminés indispensables. Ceux-ci sont absolument nécessaires à l’organisme pour la synthèse de ses protéines. Une carence en acides aminés entraîne des problèmes de dénutrition.

Les céréales et les légumineuses sont complémentaires

Les protéines des céréales sont déficientes en lysine, tandis que les protéines des légumineuses le sont en acides aminés soufrés (méthionine et cystéine). De ce fait, les céréales et les légumineuses sont complémentaires et leur consommation conjointe fournit l’ensemble des acides aminés nécessaires.

L’ovo-lacto-végétarien couvre facilement ses besoins en protéines

La protéine d’œuf est la protéine de référence et les produits laitiers fournissent également des protéines de haute valeur biologique. La consommation de 3 produits laitiers par jour quotidiennement et d’œufs régulièrement constitue pour le végétarien la garantie d’un apport protéique adéquat.

À LIRE ÉGALEMENT

quis in massa eleifend justo mattis elit. risus Curabitur nunc Praesent