Vous lisez : Les consommateurs américains sont-ils prêts à consommer de la viande clonée ?
Actualités Aliments

Les consommateurs américains sont-ils prêts à consommer de la viande clonée ?

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 12 octobre 2011 / Date de mise à jour : 03 février 2017

Les consommateurs américains sont-ils prêts à consommer de la viande clonée ?


Lecture
Zen

31% des consommateurs américains accepteraient de consommer de la viande d’animal cloné, 43% seraient contre et 26% sans avis ou indifférent.

Brooks K R et Lusk J L (2011) US consumers attitudes toward farm animal cloning, Appetite; 57: 483-492.

31% des consommateurs américains accepteraient de consommer de la viande d’animal cloné, 43% seraient contre et 26% sans avis ou indifférent.Les femmes et les personnes d’un niveau d’étude inférieur au baccalauréat auraient plus tendance à être contre que les hommes et les personnes qui ont un niveau d’étude égal ou supérieur au baccalauréat.
2256 personnes ont répondu à un questionnaire sur Internet, 68,8% d’entre elles s’occupaient des achats alimentaires dans leur foyer. L’âge moyen des participants était de 50 ans, ils étaient équitablement répartis entre hommes (51%) et femmes (49%).
L’objectif était de comprendre les attitudes vis-à-vis de la consommation d’animaux clonés et de connaître les raisons des personnes réticentes à la consommation d’animaux clonés.

Si un tiers des Américains se disent prêts à consommer des aliments clonés, ils sont plus de 40% à y être opposé et 26% à ne pas se prononcer.
Les 4 principales raisons des américains contre la consommation d’animaux clonés sont :

  • « Le clonage est contre nature car c’est un processus qui ne se produit pas dans la nature. »
  • « Le clonage animal ouvrira la voie au clonage humain. »
  • « Le clonage procède d’une conception de l’animal en tant qu’objet ou production alors que l’animal est un être vivant qui a une valeur intrinsèque. »
  • « Le clonage animal est moralement condamnable. »

Rappelons qu’en Europe le clonage est exclusivement réservé à la recherche. Et qu’une enquête Eurobaromètre (25 000 citoyens des 27 états membres de l’Union européenne) a révélé en 2008 que 58% des Européens estiment que le clonage à des fins alimentaires sera toujours injustifiable.

Vous pourriez être intéressé(e) par

elit. nunc suscipit commodo Aenean efficitur. id Donec dolor. ultricies