Vous lisez : Apports hydriques : les spécificités des Français
Études Aliments

Apports hydriques : les spécificités des Français

Temps de lecture : Moins d'une minute

Date de publication : 23 janvier 2017

Apports hydriques : les spécificités des Français


Lecture
Zen

Szabo F, et al. Nutrients 2016;8,627;doi:10.3390/nu8100627.

Les apports hydriques totaux (AHT) moyens des Français estimés chez près de 95 000 adultes de la cohorte Nutrinet sont de 2,3 L pour les hommes et 2,1 L pour les femmes par jour : 61,9 % provenant des boissons et 38,1 %, des aliments. L’eau est la boisson la plus consommée (voir graphique).

Apports hydriques des français

L’alcool vient en 3e position pour les hommes et 4e pour les femmes et a un impact plus important sur les apports énergétiques totaux (AET) que les boissons sucrées (3,3 % vs 1 %). L’ensemble des boissons contribue à 8,3 % de l’AET.

Plus les sujets diversifient leurs boissons, plus leurs AHT augmentent. Les plus jeunes (18-25 ans) et les plus âgés (> 65 ans) ont les AHT les plus faibles. Les AHT augmentent de 120 mL pour les hommes et 80 mL pour les femmes en été. Ils augmentent aussi le week-end (2 fois plus d’alcool, plus de sodas, moins d’eau et de boissons chaudes).

Enfin, les boissons sont surtout consommées lors d’un repas, notamment au petit déjeuner pour les seniors. Cependant, plus la consommation de boissons a lieu hors des repas, plus les AHT sont importants. Globalement les AHT des Français correspondent aux recommandations.

Vous pourriez être intéressé(e) par

ante. Praesent ut non Nullam libero Donec quis, ut in