Vous lisez : De la vitamine B6 contre le déclin cognitif
Études Pathologies

De la vitamine B6 contre le déclin cognitif

Temps de lecture : Moins d'une minute

De la vitamine B6 contre le déclin cognitif


Lecture
Zen

Hughes C, et al. Nutrients 2017;9, 5. Doi : 10.3390/nu9010053

Un statut bas en vitamine B6 serait associée à un déclin cognitif (DC) plus important.

Le suivi pendant 4 ans de 155 Irlandais âgés de 60 à 88 ans montre une baisse du score relatif aux fonctions cognitives de 29,1 en début d’étude à 27,5 (p > 0,001). Pour 27 % des participants, la baisse de ce score était supérieure à celle attendue (> 0,56 point/an).

À LIRE ÉGALEMENT

Mesuré sous forme de phosphate de pyridoxal, un taux plasmatique bas en B6 (< 43 nmol/L) est associé à un risque 3,5 fois plus élevé de DC, après ajustement avec l’âge et le score cognitif de départ. En parallèle, des apports alimentaires insuffisants en B6 : entre 0,9 et 1,4 mg /jour, au lieu des 2,2 mg/jour conseillés après 75 ans, ont été observés.