Vous lisez : Diète méditerranéenne et produits laitiers
Études Aliments

Diète méditerranéenne et produits laitiers

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 04 février 2019

Diète méditerranéenne et produits laitiers


Lecture
Zen

WADE, AT. DAVIS, CR. DYER, KA. « et col. » A Mediterranean diet supplemented with dairy foods improves markers of cardiovascular risk: results from the MedDairy randomized controlled trial. The American Journal of Clinical Nutrition, 2018, 108, 6, p. 1166-1182 (doi: 10.1093/ajcn/nqy207).

Une étude australienne a étudié les effets d’une alimentation méditerranéenne supplémentée en produits laitiers sur les facteurs de risque cardiovasculaire. Quarante et un adultes à risque cardiovasculaire, âgés de 45 à 75 ans, ont participé à cet essai contrôlé randomisé et ont suivi, pendant huit semaines, une alimentation méditerranéenne contenant entre 3 et 4 produits laitiers par jour (intervention MedDairy). Ces mêmes personnes ont suivi, à titre d’intervention contrôle, un régime pauvre en lipides pendant huit autres semaines. L’ordre de suivi des deux interventions était aléatoire et ces dernières étaient espacées de huit semaines.

Alors qu’en situation initiale, 40 % des participants atteignaient les recommandations concernant l’ingestion de calcium, ils étaient 66 % à atteindre les apports recommandés en fin d’intervention MedDairy  et seulement 24 % en fin d’intervention contrôle.

Cette amélioration de l’apport calcique, en condition MedDairy, s’est accompagnée de plusieurs bénéfices sur le plan du risque cardiovasculaire :

  • une baisse de la pression artérielle :
    • systolique, mesurée le matin au domicile (−1,6 mm Hg ; IC95% = [−2,8 ; −0,4] ; P = 0,01) ou mesurée en milieu clinique (−3,5 mm Hg ; IC95% = [−6,4 ; −0,7] ; P = 0,02) ;
    • diastolique, mesurée le matin au domicile (−1,0 mm Hg ; IC95% = [−1,7 ; −0,2] ; P = 0,01) ;
  • une hausse de la concentration sanguine en cholestérol HDL (+ 0,04 mmol/L ; IC95% = [0,01 ; 0,06] ; P < 0,01), accompagnée d’une diminution du rapport cholestérol total/cholestérol HDL ;
  • une diminution de la concentration sanguine en triglycérides (−0,05 mmol/L ; IC95% = [−0,08 ; −0,01] ; P < 0,01) ;
  • une baisse de la fréquence cardiaque mesurée l’après-midi au domicile (−1,3 bpm ; IC95% = [−2,3 ; −0,3] ; P < 0,01).

En conclusion, les auteurs mettent en avant l’intérêt de promouvoir un régime méditerranéen contenant 3 ou 4 produits laitiers par jour, pour améliorer l’apport calcique et diminuer le risque cardiovasculaire dans les populations à risque.

Vous pourriez être intéressé(e) par

amet, Donec luctus justo leo id, quis sed tempus vulputate, dictum