Vous lisez : Édulcorants : gare au diabète
Études Pathologies

Édulcorants : gare au diabète

Temps de lecture : Moins d'une minute

Édulcorants : gare au diabète


Lecture
Zen

Fagherazzi G, et al. Ann Nutr Metab 2017. DOI : 10.1159/000458769

Plus la fréquence journalière et la durée d’utilisation des édulcorants de table s’accroissent, plus le risque de développer un diabète de type 2 (DT2) augmenterait selon les données recueillies sur plus de 60 000 femmes lors de l’étude E3N-EPIC. Par rapport aux sujets consommant « jamais ou rarement » des édulcorants, ceux qui en consomment la moitié du temps à toujours ont un risque accru de DT2 : hazard ratio (HR) de 1,31 et 1,83 respectivement.

En outre, plus la consommation d’édulcorants est ancienne, plus le risque augmente : le HR est respectivement de 1,26, 1,47, 1,70 et 2,10 pour une consommation durant moins de 3 ans, de 3 à 5 ans, de 5 à 10 ans et de 10 ans et plus.

À LIRE ÉGALEMENT