Vous lisez : Introduction du gluten chez l’enfant : les nouvelles recommandations
Études Populations

Introduction du gluten chez l’enfant : les nouvelles recommandations

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 14 novembre 2016 / Date de mise à jour : 16 mai 2017

Introduction du gluten chez l’enfant : les nouvelles recommandations


Lecture
Zen

Szajewska H, et al. J Pediatr Gastroenterol Nutr 2016;62(3): 507-513. doi: 10.1097/MPG.0000000000001105.

Sur la base des résultats d’une revue systématique de littérature, la Société Européenne de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition Pédiatrique met à jour ses recommandations concernant les modalités d’introduction du gluten dans l’alimentation, pour prévenir le risque d’apparition de la maladie cœliaque durant l’enfance.

Les éléments clés à retenir sont les suivants :

  1. L’allaitement maternel ne peut pas être considéré comme protecteur vis-à-vis du risque d’apparition de la maladie cœliaque. Par ailleurs, une introduction du gluten au cours de l’allaitement maternel (vs. après sevrage) n’est pas non plus une stratégie éprouvée.
  2. Il est recommandé d’introduire le gluten entre 4 et 12 mois révolus. Chez les enfants à risque, si une introduction à 12 vs. 6 mois peut retarder l’apparition des premiers symptômes de la maladie cœliaque, elle n’a pas d’effet sur le risque global de développer la maladie durant l’enfance.
  3. Une consommation élevée de gluten durant les mois suivant l’introduction est à éviter, car elle peut être associée à une augmentation du risque d’apparition de la maladie cœliaque. Cependant, aucune recommandation précise ne peut être formulée vis-à-vis des quantités à consommer ou du type d’aliments à utiliser pour introduire le gluten dans l’alimentation.

Les auteurs mettent en avant un niveau de preuve globalement faible et un besoin capital d’essais contrôlés randomisés pour consolider et affiner ces recommandations.

Vous pourriez être intéressé(e) par

mi, elit. porta. Lorem justo velit, sed