Vous lisez : Ramadan pendant la grossesse : quels effets sur le poids de naissance ?
Études Populations

Ramadan pendant la grossesse : quels effets sur le poids de naissance ?

Temps de lecture : 1 minute

Ramadan pendant la grossesse : quels effets sur le poids de naissance ?


Lecture
Zen
SAVITRI AI, J Nutr Sci 2018;7(e5):1-9. doi: 10.1017/jns.2017.70.

La pratique du Ramadan par les femmes pendant la grossesse, avec ou sans suivi d’un jeûne, ne semble pas affecter le poids de naissance de l’enfant.

Une étude de cohorte indonésienne a examiné, chez 1351 femmes enceintes, l’effet de l’exposition au Ramadan (chevauchement de la grossesse avec la période de Ramadan) sur le poids de naissance de leur enfant. L’effet du suivi d’un jeûne pendant cette période (au moins un jour de jeûne déclaré) a également été étudié dans un sous-échantillon de 139 femmes enceintes exposées au Ramadan.

À LIRE ÉGALEMENT

Sur l’ensemble de l’échantillon, 1099 femmes ont été exposées au Ramadan durant leur grossesse. Le poids moyen de leur enfant à la naissance (3,107 ± 0,546 kg) n’était pas différent de celui des enfants des femmes non exposées (3,022 ± 0,546 kg).

Parmi les 139 femmes enquêtées, 110 ont déclaré avoir jeuné pendant leur grossesse (nombre médian de jours jeunés = 14 jours). Le poids moyen de leur enfant à la naissance (3,201 kg ± 0,378 kg) n’était pas non plus différent de celui des enfants des femmes n’ayant pas pratiqué le jeûne (3,191 ± 0,607 kg). Une analyse par trimestre indique une tendance non statistiquement significative à un poids de naissance diminué chez les enfants des femmes ayant jeuné durant le 2e ou le 3e trimestre de la grossesse.

Un rappel des 24h administré pendant le Ramadan à 96 des femmes de l’échantillon montre une part protéique dans la ration plus faible chez les femmes déclarant jeuner (P < 0,01), ainsi qu’une tendance à un apport énergétique total diminué (-185 kcal ; P = 0,07), comparativement aux femmes n’ayant pas jeuné pendant leur grossesse.

En conclusion, aucun effet de la pratique du Ramadan chez les femmes enceintes sur le poids de naissance de l’enfant n’a été mis en évidence. De la  même façon, aucun impact significatif sur le poids de naissance n’a été démontré chez les femmes déclarant jeuner pendant cette période, mais les auteurs mettent en avant un manque de puissance statistique empêchant de conclure sur cette question.

Phasellus neque. id mattis felis dolor. leo. facilisis pulvinar quis, justo eget