Vous lisez : ANSES – Vigilance sur les amandes amères issues de noyaux d’abricots
Rapports Aliments

ANSES – Vigilance sur les amandes amères issues de noyaux d’abricots

Temps de lecture : Moins d'une minute

Date de publication : 24 avril 2018 / Date de mise à jour : 01 août 2019

ANSES – Vigilance sur les amandes amères issues de noyaux d’abricots


Lecture
Zen

Alors que certains encouragent leur consommation dans la prévention des cancers, ces amandes contiennent une quantité importante d’amygdaline qui libère de l’acide cyanhydrique (cyanure) hautement toxique lors de la digestion.

Lire le rapport

velit, ut ipsum massa non adipiscing