Vous lisez : Groupes et sous-groupes d’aliments
Rapports Populations

Groupes et sous-groupes d’aliments

Temps de lecture : 3 minutes

Groupes et sous-groupes d’aliments


Lecture
Zen

Anses, Actualisation des repères du PNNS : révision des repères de consommations alimentaires, Rapport d’expertise collective, 2016, 192 pages. Disponible : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2012SA0103Ra-1.pdf

Dans un avis et un rapport de décembre 2016, l’Anses a proposé une catégorisation des aliments en groupes et sous-groupes destinés à réactualiser les groupes d’aliments tels qu’établis par le PNNS 2001. Le travail de l’Anses visait à actualiser le socle scientifique permettant d’asseoir les objectifs de santé publique en nutrition.

De nouveaux groupes et des sous-groupes

L’objectif était de constituer des familles présentant une homogénéité de composition nutritionnelle et/ou respectant les usages de consommation. Mill trois cent quarante-deux aliments ont été catégorisés, dans 32 SOUS-GROUPES, répartis eux-mêmes en 10 groupes d’aliments.

Cette catégorisation répond à la demande de la DGS au sujet du positionnement de certains aliments au sein des groupes actuellement utilisés dans les repères de consommations alimentaires du PNNS, comme par exemple le positionnement du maïs doux, des fruits secs ou des oléagineux.

Les plats composés comme les plats cuisinés (paëlla, lasagne, tartes salées, etc.), les sandwiches (sandwich baguette, hamburgers, etc.), ou certains desserts (riz au lait, etc.), ils n’ont pas été considérés comme un groupe en tant que tel, mais comme une somme d’aliments appartenant à différents groupes.

Quelques exemples de ce qui a changé:

  • Les « boissons » sont scindées en « eau » et « boissons sucrées »
  • Les jus de fruits passent de « fruits et légumes » à « boissons sucrées ».
  • Les « légumineuses » sont sorties des féculents pour former un sous-groupe à part.
  • A l’intérieur des « matières grasses ajoutées », une distinction est faite entre les huiles riches en ALA (oméga 3) et les huiles pauvres en ALA, séparées en 2 sous-groupes.

Pour en savoir plus (Tableau 25 pages 82-83) : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2012SA0103Ra-1.pdf

Groupes Sous-groupes Exemples
Fruits et légumes Fruits frais Pommes, bananes, oranges
Fruits secs Abricots secs, pruneaux
Fruits transformés Compotes, fruits au sirop
Légumes Courgettes, carottes, tomates, haricots verts, maïs doux, petit-pois
Oléagineux Noix, amandes
Féculents Pain et produits de panification complets Pain et biscottes complets
Pain et produits de panification raffinés Pain et biscottes blancs
Produits à base d’amidon, transformés sucrés/gras Céréales de petit-déjeuner
Produits à base d’amidon, transformés salés/gras Frites, biscuits apéritifs
Autres féculents complets Riz complet, blé complet
Autres féculents raffinés Riz, pâtes, pommes de terre bouillies
Légumineuses Lentilles, pois chiches, fèves
Viandes et charcuteries, produits de la pêche, œufs (VPO) Charcuterie Saucisse, jambon, pâtés
Œufs Œufs
Poissons gras Saumon, maquereau, sardine, hareng
Autres poissons, mollusques et crustacés Cabillaud, bar, dorade, moules, crevettes
Viande hors volaille Bœuf, veau, porc, mouton, agneau, cheval, abats, gibier
Volaille Poulet, canard
Lait et produits laitiers Desserts sucrés lactés Crèmes dessert, crèmes glacées
Fromages Fromages à pâte molle, pressée
Lait Lait demi-écrémé, lait entier
Produits laitiers frais nature Yaourts nature, fromages blancs
Produits laitiers frais sucrés Yaourts sucrés
Matières grasses ajoutées Beurre Beurre et beurres allégés
Huiles végétales riches ALA Huile de colza, de noix
Huiles végétales pauvres en ALA et margarines Huile de tournesol, huile d’olive
Sauces, crèmes fraîches et condiments Mayonnaise, ketchup, crème fraîche
Produits sucrés ou sucrés et gras Produits sucrés ou sucrés et gras Confiture, viennoiseries, biscuits, pâtisseries
Eau Eau de boisson Eau
Boissons sucrées Boissons sucrées de type soda Sodas, limonades
Jus de fruits Jus d’orange
Sel Sel Sel