AccueilBrèves scientifiquesPopulationsActivité physique et sédentaritéActivités physique et sédentaire des enfants européens et Covid-19

Activités physique et sédentaire des enfants européens et Covid-19

Brèves scientifiques
Publié le 29/03/2021
Modifié le 06/05/2021
Modifié le 06/05/2021
Temps de lecture : 4 minutes

Les mesures mises en place en Europe en 2020, suite à la déclaration de l’OMS qualifiant la crise sanitaire liée à la COVID-19 de pandémie, sont associées à des niveaux d’activité physique bas chez les enfants et adolescents européens et à un temps d’écran au-dessus des recommandations.

Au printemps 2020, la crise de la COVID-19 a été associée, dans de nombreux pays européens, à un certain nombre de mesures restrictives pour les enfants : confinements, fermetures d’écoles, de parcs, d’aires de jeux ou encore de terrains de sports. Une étude transversale a été menée dans 11 pays européens (y compris la France, l’Italie, l’Allemagne ou encore l’Espagne) pour évaluer les niveaux d’activité physique et d’activité sédentaire devant un écran des enfants, pendant cette période. Au total, 8395 enfants et adolescents âgés de 6 à 18 ans ont répondu à une enquête en ligne, avec l’aide éventuelle de leurs parents, entre le 15 mai et le 22 juin 2020.

Les résultats montrent que, dans la plupart des pays, moins de 20 % des participants ont suivi, pendant cette période, la recommandation de l’OMS de pratiquer au minimum 1 heure d’activité physique modérée à intense par jour (15% pour les enfants et adolescents français). Concernant la recommandation de limiter le temps d’activité sédentaire devant un écran à 2 heures par jour, 70 % des participants la dépassent en semaine (75,6 % pour les Français) et 64 % la dépassent le week-end (en France : 71,8 %).

Trois comportements sont mis en avant par les auteurs comme étant significativement associés à un meilleur respect des recommandations en termes d’activité physique et de sédentarité devant un écran :

  • suivre une routine quotidienne structurée (ce qui est le cas pour 66 % de l’échantillon ; 57 % en France) ;
  • être actif pendant les sessions en ligne d’éducation physique (vrai pour 57 % des participants ; 16 % en France) ;
  • jouer à l’extérieur pendant plus de 2 heures par jour (vrai pour 44 % des enfants ; 35 % des enfants français).

Cette étude internationale met en évidence les niveaux bas d’activité physique des enfants et adolescents européens pendant la crise du Covid-19 au printemps 2020. Les auteurs recommandent aux écoles et autorités de conserver les cours d’éducation physique à distance et de promouvoir le temps passé à l’extérieur, ainsi que la mise en place d’une routine quotidienne structurée.

KOVACS, VA. STARC, G. BRANDES, M. « et col. » Physical activity, screen time and the COVID-19 school closures in Europe – an observational study in 10 countries. European Journal of Sport Science, 2021, p. 1-26, doi: 10.1080/17461391.2021.1897166.