AccueilBrèves scientifiquesNutrimentsLipidesLes saturés ne tuent pas

Les saturés ne tuent pas

Brèves scientifiques
Publié le 15/02/2016
Modifié le 14/05/2021
Modifié le 14/05/2021
Temps de lecture : 2 minutes
Nutriments

A retrouver aussi dans Nutri-doc n°118.
C’est une confirmation de plus, qui vient aujourd’hui après une synthèse des études publiées, portant sur plusieurs centaines de milliers de personnes : la consommation d’acides gras saturés n’est pas associée à la mortalité, ni avec la mortalité cardiovasculaire, ni avec l’augmentation du risque de maladie coronarienne, d’accident vasculaire cérébral ischémique ou de diabète… Par contre, les acides gras trans sont associés à la mortalité. Ce sont les trans d’origine industrielle (dans les produits transformés tels que viennoiseries, pizzas, quiches, margarines, barres chocolatées, certains plats cuisinés…) qui sont montrés du doigt : ils augmentent de 30 % le risque de maladie coronarienne et de 18 % la mortalité liée à cette maladie. Ce qui n’est pas le cas des trans naturels présents dans le lait des ruminants : au contraire, l’acide trans-palmitoléique est même associé à une diminution du risque de diabète. Les auteurs de cette synthèse, réalisée et publiée à la demande de l’OMS, invitent à regarder avec prudence les recommandations qui visent à remplacer les saturés de l’alimentation par d’autres nutriments. La plupart des substitutions ont surtout pour effet d’augmenter les risques pour la santé.

De Souza RJ, et al. BMJ 2015;351:h3978. Doi: 10.1136/bmj.h3978.