Vous lisez : Consommer un yaourt par jour diminuerait le risque de cancer colorectal
Études Aliments

Consommer un yaourt par jour diminuerait le risque de cancer colorectal

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 02 juillet 2012 / Date de mise à jour : 03 février 2017

Consommer un yaourt par jour diminuerait le risque de cancer colorectal


Lecture
Zen

La consommation d’un yaourt chaque jour diminuerait le risque de développer un cancer colorectal, et ce d’autant plus chez les hommes.

Pala V, Sieri S, Berrino F et col. (2012) Yogurt consumption and risk of colorectal cancer in the Italian European Prospective Investigation into cancer and nutrition cohort, International Journal of Cancer; DOI: 10.1002/ijc.26193.

La consommation d’un yaourt chaque jour diminuerait le risque de développer un cancer colorectal, et ce d’autant plus chez les hommes.Cette étude prospective a porté sur 45 241 sujets de la cohorte italienne de l’étude EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and nutrition) suivis pendant 12 ans.

Elle montre que la consommation de yaourt, quel que soit son pourcentage de matières grasses, est associée à un risque moindre de développer un cancer du côlon ou du rectum. Le risque relatif de survenue du cancer est de 0,65 (hommes et femmes confondus) pour les « forts consommateurs »* (environ 2/3 d’un pot de yaourt par jour) comparé aux « faibles consommateurs » (0g de yaourt par jour).

Cet effet protecteur est retrouvé chez les femmes comme chez les hommes, mais il est plus fort chez ces derniers. Ce résultat est obtenu après ajustement  sur de nombreux paramètres (apport énergétique, activité physique, IMC, consommation de fibres, …).

Les yaourts pourraient exercer un effet anti-tumoral en réduisant le niveau de carcinogènes dans l’intestin (en diminuant l’activité d’enzymes bactériennes par exemple) ou un effet anti-inflammatoire sur la muqueuse du côlon. Ce qui expliquerait pourquoi les femmes, qui présentent moins de risques de tumeurs quand celles-ci sont d’origine inflammatoire, seraient ici moins protégées que les hommes. Il n’est toutefois pas exclu que le mode de vie plus « sain » des forts consommateurs de yaourt rentre en ligne de compte.

Les auteurs souhaitent que de nouvelles études soient réalisées sur de plus larges cohortes pour confirmer ces résultats. Selon eux, la consommation régulière de yaourt pourrait bien faire partie des recommandations pour diminuer le risque de cancer colorectal.
* 85g de yaourt par jour chez les hommes et 93g chez les femmes.

Vous pourriez être intéressé(e) par

commodo massa adipiscing risus. neque. ut dolor. Aenean elementum