Vous lisez : E-sports : les recommandations en termes de nutrition et d’activité physique
Études Populations

E-sports : les recommandations en termes de nutrition et d’activité physique

Temps de lecture : 2 minutes

Date de publication : 15 février 2021

E-sports : les recommandations en termes de nutrition et d’activité physique


Lecture
Zen

EMARA, AK. NG, MK. CRUICKSHANK, JA. « et col. » Gamer’s health guide: optimizing performance, recognizing hazards, and promoting wellness in Esports. Current Sports Medicine Reports, 2020, 19, 12, p. 537-545 (doi: 10.1249/JSR.0000000000000787).

Pour prévenir l’apparition de troubles spécifiques ou de pathologies et pour optimiser leurs performances, les joueurs d’e-sports doivent veiller à avoir une alimentation équilibrée, une hydratation adéquate et à pratiquer une activité physique régulière.

Les joueurs d’e-sports peuvent passer entre 5 et 10 heures par jour à pratiquer leur activité. Ces périodes prolongées de sédentarité entraînent, dans cette population, un risque augmenté de développer un certain nombre de pathologies. Une revue de littérature fait le point sur la situation des joueurs d’e-sports vis-à-vis de la santé et propose des recommandations pour prévenir l’apparition de ces différents troubles.

La figure 1 présente l’ensemble des troubles et pathologies relevés par les auteurs pour lesquels le risque est particulièrement augmenté chez les joueurs d’e-sports.

E-sports : les recommandations en termes de nutrition et d’activité physique

Concernant les troubles liés à la nutrition et à la sédentarité, les auteurs mettent tout d’abord en avant le fait que les calories dépensées pendant la pratique de l’e-sport sont en moyenne de 61,8 kcal/heure, soit le niveau correspondant aux activités sédentaires (y compris le sommeil) (entre 40 et 80 kcal/heure). Par ailleurs, 40 % des joueurs d’e-sports déclarent ne pratiquer aucune forme d’activité physique. En conséquence, pour maintenir une capacité cardiorespiratoire adéquate, les auteurs recommandent aux joueurs d’e-sport de pratiquer entre 20 et 40 minutes d’activité physique modérée (telle que la course à pied ou le vélo), 3 ou 4 fois par semaine.

Pendant les périodes prolongées de jeu, une hydratation adéquate est aussi requise et la consommation excessive de boissons riches en sucre ou en caféine est à proscrire. Les auteurs relèvent en effet que chaque heure additionnelle passée devant un écran est associée à une hausse de 6,92 g de la consommation de sucre et une élévation de 28 % du risque de dépasser les recommandations vis-à-vis de la caféine. Aussi, il est recommandé aux joueurs de consommer quotidiennement 3,7 litres d’eau par jour et aux joueuses 2,7 litres.

Ce mode de vie est aussi propice à des excès et à des carences nutritionnelles pouvant augmenter le risque de surpoids et de dénutrition. Aussi, les auteurs recommandent le suivi d’un plan alimentaire structuré (2500 kcal/j pour les hommes ; 2000 kcal/j pour les femmes) laissant une place importante aux glucides issus des fruits, des légumes et des céréales complètes et limitant la consommation de sucres rapides, de graisses, d’aliments transformés et de viande rouge.

Pour conclure, les auteurs préconisent un suivi médical personnalisé pour les joueurs d’e-sports par une équipe pluridisciplinaire composée en particulier d’un médecin du sport et d’un nutritionniste, ainsi que d’autres professionnels tels qu’un kinésithérapeute, un ophtalmologiste ou encore un psychothérapeute.

Vous pourriez être intéressé(e) par

ipsum Praesent risus. accumsan at efficitur. id Donec et,