Vous lisez : Fructanes et absorption de micronutriments chez l’enfant
Études Nutriments

Fructanes et absorption de micronutriments chez l’enfant

Temps de lecture : 2 minutes

Date de publication : 11 mai 2020

Fructanes et absorption de micronutriments chez l’enfant


Lecture
Zen

COSTA, G. VASCONCELOS, Q. ABREU, G. « et col. » Changes in nutrient absorption in children and adolescents caused by fructans, especially fructooligosaccharides and inulin. Archives de Pédiatrie, 2020, 27, 3, p. 166-169 (doi: 10.1016/j.arcped.2020.01.004).

La consommation de fructanes chez l’enfant et l’adolescent peut avoir des impacts bénéfiques sur l’absorption de certains minéraux et vitamines, en particulier le calcium, le magnésium et les vitamines D et E.

Les fructanes sont des chaînes de quelques unités de fructose non digestibles par l’humain ; ils entrent dans la catégorie des fibres alimentaires. Parmi les fructanes, on distingue en particulier l’inuline et les fructo-oligosaccharides. Leur consommation aurait des effets bénéfiques sur la santé humaine, principalement du fait de leurs caractères prébiotiques. Une revue de littérature examine les effets de la consommation de fructanes sur l’absorption de micronutriments chez l’enfant et l’adolescent.

Les auteurs mettent tout d’abord en avant le peu d’articles examinant cette question : seulement 10 études ont pu être incluses dans la revue de littérature. Les résultats de ces études mettent en évidence une amélioration de l’absorption du calcium, liée à l’ingestion d’inuline et/ou de fructo-oligosaccharides, suggérant, chez l’enfant et l’adolescent, une augmentation de la biodisponibilité du calcium. La consommation de fructanes pourrait ainsi, chez l’adolescent, participer à l’acquisition du pic de masse osseuse. La dose de 8 g/j d’inuline a été testée chez l’adolescent pendant des périodes de 3 semaines à 1 an et est qualifiée, par les auteurs, de sûre et suffisante pour améliorer l’utilisation du calcium.

Des améliorations de l’absorption d’autres minéraux et de vitamines ont également été rapportées. Des effets bénéfiques de la supplémentation simultanée en vitamines ou minéraux et en fructanes ont été mis en évidence. Une dose minimale de 10g/j de fructanes semble pouvoir améliorer l’absorption des vitamines D et E, ainsi que de magnésium chez l’adolescent. Des doses plus importantes, supérieures à 30 g/j, semblent nécessaires pour améliorer l’absorption d’autres éléments tels que le zinc, le fer et les vitamines A et C chez l’enfant.

Pour conclure, les auteurs avancent que la supplémentation en fructanes (inuline et fructo-oligosaccharides) chez l’enfant et l’adolescent pourrait être une stratégie adéquate pour améliorer l’absorption de minéraux et vitamines et aider ainsi à réduire les risques liés aux déficiences en micronutriments.

Vous pourriez être intéressé(e) par

dapibus quis vulputate, ultricies risus. fringilla sem, accumsan Lorem