Vous lisez : Interventions nutritionnelles sur le lieu de travail : quelle efficacité dans la lutte contre l’obésité ?
Études Pathologies

Interventions nutritionnelles sur le lieu de travail : quelle efficacité dans la lutte contre l’obésité ?

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 25 novembre 2019

Interventions nutritionnelles sur le lieu de travail : quelle efficacité dans la lutte contre l’obésité ?


Lecture
Zen

PARK, SH. & KIM, SY. Effectiveness of worksite-based dietary interventions on employees’ obesity: a systematic review and meta-analysis. Nutrition Research and Practice, 2019, 13, 5, p. 399-409 (doi: 10.4162/nrp.2019.13.5.399).

Les interventions nutritionnelles à destination de personnes obèses, réalisées sur leur lieu de travail, ont des effets modestes mais bénéfiques sur le poids, l’Indice de Masse Corporelle et la cholestérolémie.

Quelle est l’efficacité des interventions nutritionnelles réalisées sur le lieu de travail, visant à améliorer la santé des employés en situation d’obésité ? Pour répondre à cette question, une revue de littérature ainsi qu’une méta-analyse incluant sept essais contrôlés randomisés, pour un total de 2854 participants, ont été effectuées. Les interventions incluses étaient d’une durée de 3 à 12 mois et consistaient en une baisse de l’apport en graisses, en glucides, ou une diminution de l’apport calorique total.

Les résultats mettent en évidence un impact bénéfique des interventions sur le poids et sur l’Indice de Masse Corporelle (IMC) dans 6 des 7 études considérées. La méta-analyse montre des diminutions significatives pour ces deux paramètres :

pour le poids, la Différence Moyenne Pondérée (DMD) est égale à -4,37 kg, IC95% = [-6,54 ; -2,20] ;
pour l’IMC, la DMD atteint -1,26 kg/m², IC95% = [-1,98 ; -0,55].

Des analyses complémentaires révèlent que ces effets ne sont significatifs uniquement pour les interventions dont la durée n’excède pas 6 mois.

Concernant les autres paramètres considérés, à savoir le taux de cholestérol total et la pression artérielle, 4 études sur 7 ont montré des effets bénéfiques des interventions. La méta-analyse met en évidence une baisse significative de la cholestérolémie (DMD = -5,57 mg/dL, IC95% = [-9,07 ; -2,07]). Les effets sur les pressions artérielles systolique (DMD = -4,90 mmHg, IC95% = [-15,95 ; 6,15]) et diastolique (DMD = -2,88 mmHg, IC95% = [-7,54 ; 1,78]) ne sont quant à eux pas statistiquement significatifs.

En conclusion, cette analyse montre que les interventions nutritionnelles à destination de personnes obèses, réalisées sur le lieu de travail, ont des effets significatifs, mais relativement modestes, sur le poids, l’IMC et la cholestérolémie. Les auteurs ajoutent que ces interventions peuvent également avoir un impact positif sur les familles des personnes ciblées, même si ces effets n’ont pas été mesurés dans le cadre de cette revue de littérature.

Vous pourriez être intéressé(e) par

id, leo. dolor. eget dapibus libero elit. fringilla risus Praesent