Vous lisez : La consommation de lait cuit accélère la désensibilisation des enfants allergiques au lait de vache
Études Pathologies

La consommation de lait cuit accélère la désensibilisation des enfants allergiques au lait de vache

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 11 août 2011 / Date de mise à jour : 27 janvier 2017

La consommation de lait cuit accélère la désensibilisation des enfants allergiques au lait de vache


Lecture
Zen

Chez des enfants atteints d’une allergie au lait de vache IgE médiée, comparée à une exclusion stricte, la consommation de lait cuit accélère l’acquisition de la tolérance au lait non chauffé.

Jennifer S Kim, Anne Nowak-Wegrzyn, Scott H Sicherer and al. (2011) Dietary baked milk accelerates the resolution of cow’s milk allergy in children, Journal of Allergy and Clinical Immunology ;128(1):125-131.

Chez des enfants atteints d’une allergie au lait de vache IgE médiée, comparée à une exclusion stricte, la consommation de lait cuit accélère l’acquisition de la tolérance au lait non chauffé.Dans cette étude, on a procédé à un test initial d’introduction du lait cuit (sous forme de muffin) chez 88 enfants  allergiques aux protéines de lait de vache (âge médian : 6,6 ans) pour les diviser en deux groupes : « tolérants au lait cuit » et « sensibles au lait cuit » :

  • Le groupe « sensible » (23 enfants) a suivi un régime d’exclusion stricte tout en répétant un test d’introduction du lait cuit tous les 6 mois. Les enfants qui acquéraient la tolérance au lait cuit suivaient ensuite le même protocole que le groupe « tolérant ».
  • Le groupe « tolérant » (65 enfants) a incorporé quotidiennement du lait cuit à son alimentation et testé l’introduction de fromage cuit (pizza) au bout de 6 mois. Les enfants tolérant le fromage cuit ont testé 6 mois plus tard l’introduction du lait non cuit.

En l’espace de 5 ans de suivi, dans le groupe « tolérant » au lait cuit, 60% ont acquis une tolérance au lait non chauffé.
Dans le groupe « sensible » au lait cuit seul, 9% ont acquis une tolérance au lait non chauffé tandis que 78% ont continué une exclusion stricte.

En cas d’allergie aux protéines de lait  de vache, dans certains cas le lait cuit peut être toléré. La qualité de vie de ces enfants en est considérablement améliorée.

Vous pourriez être intéressé(e) par

fringilla elit. mattis leo. sit et, sed luctus eleifend