Vous lisez : La consommation de produits laitiers diminue les risques de syndrome métabolique et d’hyperglycémie.
Études Pathologies

La consommation de produits laitiers diminue les risques de syndrome métabolique et d’hyperglycémie.

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 14 juin 2011 / Date de mise à jour : 27 janvier 2017

La consommation de produits laitiers diminue les risques de syndrome métabolique et d’hyperglycémie.


Lecture
Zen

La consommation de produits laitiers et de calcium diminue le risque cardiovasculaire.

F Fumeron, A Lamri, C Abi Khalil and al. (2011) Dairy Consumption and the Incidence of Hyperglycemia and the Metabolic Syndrome, Diabetes Care, 34:813-817.

La consommation de produits laitiers et de calcium diminue le risque cardiovasculaire.
L’étude prospective française DESIR (Data from the Epidemiological Study on the Insuline Resistance) a montré que la consommation de produits laitiers et de calcium diminue l’incidence du syndrome métabolique (obésité abdominale, dyslipidémie, intolérance au glucose, hypertension artérielle), limite l’hyperglycémie à jeun et les risques de diabète de type 2.

L’étude DESIR a porté sur plus de 5000 volontaires âgés de 30 à 65 ans. Elle a duré 9 ans et inclus des questionnaires nutritionnels et des bilans cliniques et biologiques tous les 3 ans. Les consommations alimentaires ont été évaluées par des diététiciens entrainés. Les variables d’ajustement ont tenu compte du sexe, de l’IMC, de l’activité physique, de la consommation  de lipides, de tabac et d’alcool.

De façon significative, la consommation de produits laitiers et fromage et la richesse de l’alimentation en calcium étaient associés à une plus faible incidence du syndrome métabolique. La consommation de produits laitiers (hors fromage) et l’apport en calcium étaient aussi associés à une incidence plus faible d’une glycémie à jeun élevée et d’un diabète de type 2.

Ces résultats, obtenus sur un suivi de 9 ans, montrent un effet bénéfique des produits laitiers et du calcium sur l’incidence du syndrome métabolique, l’hyperglycémie à jeun, le diabète de type 2. La consommation de produits laitiers diminuerait donc le risque cardiovasculaire. Certains composants du lait ou des produits laitiers (calcium, vitamine D, peptides bioactifs, ferments à effet probiotique) pourraient être à l’origine de cet effet bénéfique.

Vous pourriez être intéressé(e) par

ipsum Donec risus. tristique efficitur. odio consequat.