Vous lisez : La distribution de lait à l’école jouerait un rôle protecteur vis-à-vis du cancer du rectum
Études Aliments

La distribution de lait à l’école jouerait un rôle protecteur vis-à-vis du cancer du rectum

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 22 février 2011 / Date de mise à jour : 27 janvier 2017

La distribution de lait à l’école jouerait un rôle protecteur vis-à-vis du cancer du rectum


Lecture
Zen

Une consommation régulière de lait durant l’enfance dans le cadre d’une distribution à l’école diminue la fréquence de cancers colorectaux chez l’adulte.

Cox B, Sneyd M (2011) School milk and risk of colorectal cancer: A national case-control study, American Journal of epidemiology;173(4):394-403.

Une consommation régulière de lait durant l’enfance dans le cadre d’une distribution à l’école diminue la fréquence de cancers colorectaux chez l’adulte.La Nouvelle Zélande est le pays qui présente l’incidence de cancer colorectal (CR) la plus élevée dans le monde. Une étude a comparé rétrospectivement pourquoi il existait un infléchissement de la fréquence de ce cancer pour les générations nées après 1937. Le calcium aurait un effet protecteur et, en Nouvelle Zélande, les produits laitiers sont la principale source de calcium.
De 1937 à 1967, le gouvernement assura la distribution gratuite quotidienne d’une « halfpint » (284ml) de lait entier dans les écoles pour les enfants nés entre 1932 et 1962. Ce qui représente environ 360mg de calcium.
562 personnes de 30 à 69 ans pour lesquelles un cancer CR était récemment diagnostiqué ont été comparées à un groupe témoin de 571 personnes. On a relevé les préférences alimentaires dans l’enfance, la consommation de produits laitiers à la maison et à l’école, la consommation d’alcool et de tabac avant 25ans.
Après ajustement sur un certain nombre de facteurs de confusion, le fait d’avoir participé au programme de lait à l’école diminue en moyenne de 30% le risque ultérieur de cancer par rapport à la non participation. Cet effet est dose-dépendant et correspond à une diminution de 2,1% pour chaque « 100 bouteilles bues ».
Pour les auteurs, les résultats suggèrent qu’une consommation régulière de lait dans l’enfance peut réduire l’incidence du cancer CR. De plus amples études sont nécessaires pour évaluer si le bénéfice est lié à la consommation de calcium ou à la consommation de lait.

Vous pourriez être intéressé(e) par

sem, neque. commodo Aliquam risus mattis risus. Curabitur vel,