Vous lisez : Le lait et les produits laitiers diminuent le risque de cancer colorectal
Études Pathologies

Le lait et les produits laitiers diminuent le risque de cancer colorectal

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 29 août 2011 / Date de mise à jour : 10 janvier 2017

Le lait et les produits laitiers diminuent le risque de cancer colorectal


Lecture
Zen

Cette méta analyse montre que la consommation de lait et de produits laitiers est associée à une réduction significative du risque de cancer colorectal.

D. Aune, R. Lau, D.S. M. Chan et al. Dairy products and colorectal cancer risk: a systematic review and meta-analysis of cohort studies, Annals of Oncology; doi: 10.1093/annonc/mdr269

Cette méta analyse montre que la consommation de lait et de produits laitiers est associée à une réduction significative du risque de cancer colorectal.Dix-neuf études ont été analysées (8 européennes, 9 américaines, et 2 asiatiques). Elles incluent en tout 1,2 millions de participants et 11 500 cas. Seules des études prospectives ont été prises en compte pour éliminer les biais liés à la sélection des participants et à l’évaluation des habitudes alimentaires a posteriori.
Les auteurs de la méta analyse ont pris en compte les comparaisons entre grands et petits consommateurs et les effets dose-réponse.

Si l’on considère la consommation de tous les produits laitiers confondus, 12 études montrent une diminution du risque relatif de cancer colorectal chez les grands consommateurs de produits laitiers (RR=0,81) comparés aux petits consommateurs. Dix cohortes montrent une diminution dose-réponse linéaire du risque avec un risque relatif de 0,83 pour 400 g de produits laitiers par jour.

Pour le lait, 10 études donnent un risque relatif de 0,83 chez les grands consommateurs comparé aux petits consommateurs et on observe également un effet dose-réponse, 9 études donnent un risque relatif de 0,9 pour 200 g de lait par jour. La relation n’était pas linéaire et le risque de cancer était diminué de 20 à 30% avec une consommation de 550 à 800 g de lait par jour.

Pour le fromage, le risque relatif était de 0,94 pour les grands consommateurs comparé aux petits consommateurs et de 0,96 pour une consommation de 50 g par jour.

C’est une nouvelle confirmation de l’effet bénéfique de la consommation de lait et de produits laitiers vis-à-vis du cancer colorectal.

Vous pourriez être intéressé(e) par

id dolor facilisis Aliquam ut justo ultricies Curabitur massa tempus tristique