Vous lisez : Le yaourt exercerait un effet bénéfique sur le système immunitaire
Études Aliments

Le yaourt exercerait un effet bénéfique sur le système immunitaire

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 12 mai 2014 / Date de mise à jour : 08 août 2019

Le yaourt exercerait un effet bénéfique sur le système immunitaire


Lecture
Zen

Le yaourt est connu pour aider à la digestion du lactose, mais deux autres autre bénéfices pourraient être associés à sa consommation : un effet positif sur le système immunitaire et sur le statut en vitamines B.

Morelli L (2014) Yogurt, living cultures and gut health, American Journal of Clinical Nutrition, doi:10.3945/ajcn.113.073072

Le yaourt est connu pour aider à la digestion du lactose, mais deux autres autre bénéfices pourraient être associés à sa consommation : un effet positif sur le système immunitaire et sur le statut en vitamines B.Le yaourt est un lait fermenté à partir de deux bactéries lactiques : Lactobacillus delbrueckii subsp bulgaricus (souvent appelé Lactobacillus bulgaricus) et Streptococcus thermophilus.

Il est connu que, grâce à l’activité lactasique de ses ferments, le yaourt exerce un effet positif sur la digestion du lactose chez les personnes qui le digèrent mal.

L’auteur de cet article passe en revue de nombreuses études et avance un autre bénéfice possible de la consommation de yaourt.

Le yaourt pourrait avoir un effet positif sur le système immunitaire. Une étude in vitro puis in vivo chez la souris a par exemple montré que la souche Lactobacillus bulgaricus OLL1073R-1 produit un polysaccharide extracellulaire immunomodulateur qui augmenterait significativement le taux d’interféron gamma et l’activité des cellule NK ( Natural Killer, acteur de l’immunité cellulaire).

Chez l’homme, une étude clinique a  montré que la consommation quotidienne, pendant 12 semaines, de yaourt contenant cette souche diminuait par 2,6 la fréquence des rhumes chez les personnes âgées. Cet effet ne serait pas retrouvé avec d’autres souches.

Cet article suggère donc que les bénéfices apportés par les bactéries lactiques du yaourt pourraient être étroitement liés à la souche utilisée lors de la fermentation du produit. Tout en montrant la direction pour de nouvelles recherches, cela plaide en faveur de l’intérêt d’une consommation de yaourts et laits fermentés notamment chez les personnes âgées.

Vous pourriez être intéressé(e) par

non fringilla tristique ut Praesent risus facilisis ante. leo. eget consequat.