Vous lisez : Obésité en Europe – Densité nutritionnelle et coût des aliments
Études Aliments

Obésité en Europe – Densité nutritionnelle et coût des aliments

Temps de lecture : Moins d'une minute

Date de publication : 27 septembre 2011 / Date de mise à jour : 02 août 2019

Obésité en Europe – Densité nutritionnelle et coût des aliments


Lecture
Zen

Pour le professeur Adam Drewnowski, de l’université de Washington, à Seattle aux Etats-Unis, favoriser la consommation d’aliments de densité nutritionnelle élevée devrait être aspect essentiel de la stratégie de lutte contre l’obésité.

Pour le professeur Adam Drewnowski, les politiques de santé publique qui visent à prévenir l’obésité devraient s’appliquer à encourager la consommation d’aliments qui soient à la fois de densité nutritionnelle élevée, abordables même pour les publics les plus modestes et appétissants.
Son travail met en exergue l’intérêt de 4 familles d’aliments : le lait et les produits laitiers, les œufs et les légumes secs ; ainsi que certains fruits et légumes. Le lait et les produits laitiers sont la source la moins chère de calcium et parmi les moins chères de vitamine B2 et B12, les fruits et légumes sont la source la moins chère de vitamine C et les légumes secs la source la moins chère de fibres.

Vous pourriez être intéressé(e) par

nunc felis porta. consectetur velit, quis, vel, Praesent