Vous lisez : Poids de naissance : importance de la nutrition de la mère
Études Populations

Poids de naissance : importance de la nutrition de la mère

Temps de lecture : 1 minute

Poids de naissance : importance de la nutrition de la mère


Lecture
Zen

Olmedo-Requena R, et al. Matern Child Heath J 2016. Doi : 10.1007/s10995-016-1931-2

A lire aussi dans Nutri-doc 121.

Les enfants de petit poids de naissance (PPN) ont un risque accru d’apparition de désordres métaboliques à l’âge adulte (obésité, diabète, etc.). Or l’alimentation pendant la grossesse a un rôle essentiel sur la croissance du foetus. Les auteurs de cette étude prospective espagnole se sont intéressés à l’influence de la consommation de produits laitiers pendant la grossesse sur le poids de naissance.

À LIRE ÉGALEMENT

Entre 2004 et 2007, près de 1 000 femmes enceintes ont été suivies du 5e mois de grossesse jusqu’à 1 mois après la naissance et interrogées sur leurs consommations alimentaires et leur mode de vie (tabagisme, sport…) avant leur inclusion.

Le poids de naissance moyen était de 3,2 kg et la prévalence des PPN, définis comme un poids inférieur au 10e percentile, était de 11,8 % (après ajustement avec l’âge gestationnel). La consommation moyenne de produits laitiers pendant la grossesse était de 590,3 g/j pour les nouveau-nés de poids normal versus 513,9 g/j pour les PPN (p = 0,003). Les PPN étaient plus fréquents quand les mères avaient un apport en produits laitiers insuffisant (moins de 3 portions par jour) que lorsque leur consommation était satisfaisante (respectivement 16,7 % vs 11,1 %). Enfin, une augmentation de la consommation de produits laitiers de 100 g/j pendant la première moitié de la grossesse diminuerait le risque de PPN de 11 %. L’effet positif observé sur la prévention du PPN est proportionnel à la quantité de produits laitiers ingérés. Les mécanismes doivent être précisés pour pouvoir affirmer un lien de cause à effet, l’étude étant observationnelle.