Vous lisez : Pourquoi les régimes amaigrissants font-ils grossir ?
Études Pathologies

Pourquoi les régimes amaigrissants font-ils grossir ?

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 01 avril 2013 / Date de mise à jour : 09 janvier 2017

Pourquoi les régimes amaigrissants font-ils grossir ?


Lecture
Zen

Au moins un tiers des personnes reprennent plus de poids qu’elles n’en ont perdu après un régime. Et le risque de devenir plus gras est plus grand chez les individus de poids normal que chez les obèses.

Duloo A.G, Jacquet J, Seydoux J et col (2013) Comment les régimes amaigrissants font grossir : une perspective d’autorégulation de la composition corporelle, Cahiers de nutrition et de diététique ; 48:15-25

Au moins un tiers des personnes reprennent plus de poids qu’elles n’en ont perdu après un régime. Et le risque de devenir plus gras est plus grand chez les individus de poids normal que chez les obèses.Les auteurs, suisses, proposent des mécanismes pour expliquer une reprise de poids supérieure au poids initial après une période de restriction énergétique.

Suite à un régime, une hyperphagie compensatrice apparaît et persiste plusieurs semaines après que le poids ait retrouvé sa valeur initiale. Ce n’est que lorsque le niveau initial de masse maigre est récupéré que l’hyperphagie disparait.

De plus, en période de restriction, la thermogénèse diminue proportionnellement à la perte de masse grasse. La baisse persiste à l’arrêt de la restriction et représente une économie de 10 à 15% du métabolisme de  base. La thermogénèse adaptative est régulée par deux systèmes distincts et indépendants : l’un dépend de la balance énergétique, l’autre de la masse grasse (sa déplétion ou son recouvrement). La réalimentation supprime rapidement le premier contrôle mais le deuxième contrôle diminue lentement.

Ces mécanismes occasionneraient une asymétrie dans la façon dont masse maigre et masse grasse sont récupérées, aboutissant à une augmentation de la masse adipeuse :

  • plus la perte de poids est sévère, plus la thermogénèse est diminuée, facilitant spécifiquement la reprise de masse grasse (et non de masse maigre),
  • le niveau initial de masse grasse est donc recouvert avant le niveau initial de masse maigre,
  • mais l’hyperphagie perdure tant que la masse maigre n’a pas été récupérée,
  • cela favorise un dépôt supplémentaire de graisse conduisant à un accroissement de la masse adipeuse.

Par ailleurs, les personnes minces auraient un risque plus élevé que les personnes obèses d’accroître leur masse adipeuse. De plus en plus d’arguments montreraient que les personnes de poids normal entreprenant des régimes restrictifs augmenteraient secondairement leur masse grasse et leurs risques cardio métaboliques.

Vous pourriez être intéressé(e) par

et, felis risus sem, facilisis id, dolor Praesent ut