Vous lisez : Que mangent les joueurs de tennis avant, pendant et après un match ?
Études Populations

Que mangent les joueurs de tennis avant, pendant et après un match ?

Temps de lecture : 1 minute

Que mangent les joueurs de tennis avant, pendant et après un match ?


Lecture
Zen

FLEMING, JA. NAUGHTON, RJ. HARPER, LD. Investigating the nutritional and recovery habits of tennis players. Nutrients, 2018, 10, 443 (doi: 10.3390/nu10040443).

Les joueurs de tennis favorisent l’apport glucidique et l’hydratation pendant les compétitions. Les pratiques alimentaires des veilles et lendemains de matchs présentent une grande variabilité.

Les sportifs pratiquant la compétition ont des apports alimentaires spécifiques pour couvrir leurs besoins nutritionnels augmentés. Une étude transversale réalisée auprès de 70 joueurs de tennis européens et nord-américains (âge moyen = 19 ± 3 ans) décrit leurs habitudes alimentaires avant, pendant et après les matchs.

À LIRE ÉGALEMENT

Les résultats montrent que, la veille d’un match, 51 % des joueurs optent pour un repas équilibré, composé de glucides, lipides et protéines avec des considérations au regard des apports en micronutriments, alors que 27 % préfèrent un repas à dominante glucidique. Le jour du match, la majorité des joueurs fait le choix d’un repas précédant le match riche en glucides. Cette tendance est particulièrement marquée chez les joueurs les plus jeunes et ceux ayant le niveau le plus élevé.

Pendant les matchs, 94 % des joueurs déclarent consommer plusieurs items alimentaires. L’eau (94 %), les bananes (86 %), les boissons énergétiques pour sportifs (50 %) et les jus de fruits (20 %) sont les items les plus cités. Pour les matchs d’une durée supérieure à 2 heures, les joueurs gèrent l’effort supplémentaire par une consommation glucidique additionnelle de type boissons (80 %) ou gels (26 %) énergétiques.

Les stratégies alimentaires d’après-match présentent une grande variabilité : 34 % des joueurs consomment un repas à dominante glucidique, 26 % des shakes protéinés, 19 % un repas équilibré et 9 % des boissons énergétiques. Les lendemains de match, 39 % des joueurs déclarent ne rien consommer de spécifique ; les choix alimentaires sont le plus souvent faits en fonction de la disponibilité ou de la praticité des aliments.

Cette étude met en évidence l’importance donnée par les joueurs de tennis aux aliments glucidiques et fortement énergétiques juste avant et pendant les matchs. La grande diversité des comportements alimentaires la veille ou après les matchs met en avant les possibilités d’amélioration de l’alimentation de ces sportifs autour des compétitions.

vel, Lorem in accumsan quis dolor. dolor eleifend venenatis