AccueilParoles d’expertsAlimentsObésité en Europe – Densité nutritionnelle et coût des aliments

Obésité en Europe – Densité nutritionnelle et coût des aliments

Paroles d’experts
Publié le 22/11/2012
Modifié le 02/06/2021
Modifié le 02/06/2021
Temps de lecture : 2 minutes

Pour le professeur Adam Drewnowski, de l’université de Washington à Seattle, favoriser la consommation d’aliments de densité nutritionnelle élevée devrait être aspect essentiel de la stratégie de lutte contre l’obésité.

D’après le professeur Adam Drewnowski, les politiques de santé publique qui visent à prévenir l’obésité devraient s’appliquer à encourager la consommation d’aliments qui soient à la fois de densité nutritionnelle élevée, abordables même pour les publics les plus modestes et appétissants.

Son travail met en exergue l’intérêt de 4 familles d’aliments : le lait et les produits laitiers, les œufs et les légumes secs ; ainsi que certains fruits et légumes. Le lait et les produits laitiers sont la source la moins chère de calcium et parmi les moins chères de vitamine B2 et B12, les fruits et légumes sont la source la moins chère de vitamine C et les légumes secs la source la moins chère de fibres.

Cet article fait partie de notre dossier