AccueilArticlesPopulationsDe 0 à 3 ansVitamine A chez l’enfant : recommandations

Vitamine A chez l’enfant : recommandations

Article
Publié le 22/05/2017
Publié le 22/05/2017
Temps de lecture : 3 minutes
Vitamine A chez l'enfant : recommandations
Shutterstock

Chez les enfants de moins de 3 ans, le Comité de nutrition de la société française de pédiatrie (CNSFP) s’inquiète d’un dépassement des apports recommandés en vitamine A, voire parfois des limites de sécurité, ceci en dehors de toute conséquence clinique.

En 2015, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) revoyait à la baisse les valeurs nutritionnelles de référence (DRV) pour la vitamine A (tableau).

 

Apports conseillés et limites de sécurité en vitamine A chez l’enfant de 0 à 3 ans (µg équivalent rétinol [ER]/jour)

Âge

ANC

(Afssa 2001)

Vitamine A totale

DRV

(Efsa 2015)

Vitamine A totale

Limite de Sécurité

(SCF 2002)

Vitamine A préformée

0-6 mois 350 350* 600
6-12 mois 350 250 600
1-3 ans 400 250 800

*Adequate Intake (2013) ; ANC : Apports nutritionnels conseillés, Afssa : Agence française de sécurité sanitaire des aliments ; SCF : Scientific Commitee on Food

 

Avant 3 ans, selon l’étude Nutri-bébé (2013), les apports totaux en vitamine A (vitamine A préformée d’abord, β-carotène avec la diversification) dépassent les recommandations. Majorés par des suppléments, ils dépassent même la limite de sécurité avant 12 mois. Pour le jeune enfant, les principales sources en vitamine A sont les laits infantiles, puis la viande et les végétaux et ensuite les produits laitiers.

Le CNSFP se réjouit de la nouvelle réglementation européenne de 2015 (applicable en 2020) abaissant de 180 à 114 µg/100 kcal la teneur maximale autorisée en vitamine A des préparations pour nourrissons et de suite. Il recommande la réduction de la teneur en vitamine A des céréales et aliments pour les jeunes enfants. Enfin, une supplémentation en vitamine A n’est pas recommandée chez les enfants nés à terme et correctement nourris, hormis dans certaines situations pathologiques.

 

Nos ressources exclusives
Congrès 2021 de la Société Française de Pédiatrie
Le confinement a-t-il altéré la santé des enfants ? Identifier l’impact du confinement sur la santé des enfants et agir en pratique contre les déséquilibres alimentaires et la sédentarité.
Consulter la page