AccueilBrèves scientifiquesPopulationsRestauration collectiveÉcoles : halte au gaspillage alimentaire

Écoles : halte au gaspillage alimentaire

Brèves scientifiques
Publié le 21/06/2016
Modifié le 14/05/2021
Modifié le 14/05/2021
Temps de lecture : 2 minutes
Réduire le gaspillage en restauration collective
Shutterstock

Concevoir des menus équilibrés pour la restauration scolaire est inutile si les repas préparés ne sont pas consommés en totalité : au Portugal, plus de 30 % du repas servi est jeté. Afin de réduire ce gaspillage, des chercheurs ont pesé les plateaux avant et après le repas pour évaluer la part consommée par des enfants de 9 à 10 ans, dans 3 écoles : école A où les enfants recevaient 6 heures d’éducation nutritionnelle sur l’équilibre alimentaire et le gaspillage ; école B où les enseignants participaient à un débat d’1 heure sur le gaspillage alimentaire et devaient être présents lors du repas ; école C : sans intervention. Une semaine avant l’intervention, le gaspillage s’élevait à 34,8 % pour la soupe de légumes servie en entrée et à 43,2 % pour le plat principal.
Résultats : l’impact des interventions directes auprès des enfants est plus fort mais diminue à moyen terme contrairement à celui des actions menées auprès des enseignants (tableau).

L’importance de la présence des enseignants en tant que modèle éducatif lors du repas a été confirmée dans d’autres pays. En Suède, une compétition entre classes avec participation des élèves à la pesée des déchets a permis de réduire de 35 % le gaspillage !

Martins ML, et al. Public Health Nutrition 2016;19:1517-25.