AccueilBrèves scientifiquesPopulationsAdolescentsRestauration scolaire et qualité de l’alimentation

Restauration scolaire et qualité de l’alimentation

Brèves scientifiques
Publié le 08/02/2021
Modifié le 06/05/2021
Modifié le 06/05/2021
Temps de lecture : 4 minutes

Le National School Lunch Program, en place dans les cantines scolaires aux Etats-Unis, permet d’augmenter la qualité nutritionnelle du repas de midi des élèves, quel que soit le niveau de revenus de leur famille.

Aux Etats-Unis, presque 30 millions d’élèves participent chaque jour au National School Lunch Program (NSLP) qui permet en particulier aux enfants issus des foyers les plus défavorisés de bénéficier, gratuitement ou à un prix réduit, d’un repas de midi en adéquation avec les recommandations nutritionnelles nationales. Les données, nationalement représentatives, de plus de 2000 élèves âgés de 6 à 19 ans, issus de 293 écoles, ont été utilisées pour examiner les effets de la participation au NSLP sur la qualité de leur alimentation, mesurée par l’index HEI-2010 (Healthy Eating Index).

Comparativement aux enfants ne participant pas au programme (n = 843), ceux bénéficiant du NSLP (n = 1254) présentent un score de qualité alimentaire significativement plus élevé pour leur repas de midi. Cet effet est observé à la fois chez les enfants issus des foyers aux plus bas revenus (score HEI pour les enfants du NSLP = 80 % du maximum vs 68 % chez les non-participants) et chez ceux issus des foyers présentant des revenus plus élevés (score HEI pour les enfants du NSLP = 81 % du maximum vs 62 %).

Une analyse plus détaillée met en évidence, chez les participants au NSLP, un score de qualité alimentaire amélioré pour les catégories des légumes, des céréales complètes, des produits laitiers (augmentations) ainsi que pour celles des céréales raffinées et des « calories vides » (diminutions).

Concernant les consommations sur 24 heures, les auteurs constatent, chez les participants au NSLP, qu’elles présentent une qualité nutritionnelle significativement diminuée (score HEI = 65 % du maximum) par rapport à celles du repas de midi considéré seul. Les consommations hors repas scolaire font donc baisser le score de qualité nutritionnelle obtenu pour le déjeuner seul.

En conclusion, cette étude met en évidence les bénéfices nutritionnels du programme national NSLP mis en place au sein des restaurants scolaires aux Etats-Unis, pour l’ensemble des élèves, quel que soit le niveau de revenus de leur famille. La participation au programme permet d’augmenter significativement la qualité nutritionnelle journalière de ces enfants.

GEARAN, EC. MONZELLA, K. JENNINGS, L. « et col. » Differences in diet quality between school lunch participants and nonparticipants in the United States by income and race. Nutrients, 2020, 12, 3891, doi: 10.3390/nu12123891.