Vous lisez : Covid-19 et sécurité alimentaire des enfants
Études Populations

Covid-19 et sécurité alimentaire des enfants

Temps de lecture : 2 minutes

Date de publication : 29 juin 2020

Covid-19 et sécurité alimentaire des enfants


Lecture
Zen

DUNN, CG. KENNEY, E. FLEISCHHACKER, SE. « et col. » Feeding low-income children during the Covid-19 pandemic. The New England Journal of Medicine, 2020, 382:e40, doi: 10.1056/NEJMp2005638.

La crise liée au Covid-19 a provoqué l’arrêt des aides alimentaires délivrées quotidiennement, par le biais des écoles, à des millions d’enfants aux Etats-Unis. Des initiatives de remplacement sont mises en place au niveau local pour tenter de subvenir aux besoins de ces enfants et éviter d’augmenter les inégalités sociales vis-à-vis de la santé.

Aux Etats-Unis, près de 35 millions d’enfants reçoivent quotidiennement des aides (sous forme de repas ou d’aides économiques) leur permettant de subvenir à leurs besoins nutritionnels. Ces aides sont organisées au niveau fédéral (national) par le biais de différents programmes : U.S. Department of Agriculture (USDA) National School Lunch Program, School Breakfast Program, ou encore Child and Adult Care Food Program. La crise liée au Covid-19 a provoqué la fermeture des écoles et l’interruption de ces programmes, ayant pour conséquence, pour chaque enfant habituellement pris en charge, un manque à gagner de 30 dollars minimum par semaine.

Différentes solutions sont mises en places au niveau local comme le déclenchement anticipé des programmes alimentaires habituellement en vigueur pendant la période estivale. Ces derniers ne peuvent malheureusement couvrir qu’une faible partie des besoins et sont moins stricts vis-à-vis des exigences nutritionnelles que les programmes normalement en cours pendant les périodes scolaires.

Des approches innovantes sont également organisées au niveau de différents états. En Caroline du Sud, des sites Grab-n-Go ont été choisis dans tout l’Etat pour que les personnes puissent récupérer, en une seule fois, les repas pour 5 jours. Dans les états du Michigan et de New York, des livraisons de repas sont mises en place à domicile ou aux arrêts de bus. Aucune alternative pouvant faire figure de référence, facile à activer et respectant les règles de distanciation sociale, n’a pour le moment été identifiée.

Les familles les plus démunies, déjà bénéficiaires du programme SNAP (Supplemental Nutrition Assistance Program) disposent par ailleurs de la possibilité d’une extension d’aide pendant la crise sanitaire, allant jusqu’à 646 dollars maximum par mois, pour une famille de 4 personnes. Ce programme n’est cependant pas ouvert à toutes les familles démunies ; les immigrants sans papiers en sont par exemple exclus.

Pour conclure, la crise liée au Covid-19 met en évidence les manquements d’une politique nutritionnelle qui assure, en temps normal, la sécurité alimentaire de millions d’enfants aux Etats-Unis. Alors que l’épisode pandémique continue, il est indispensable de trouver des solutions politiques pour que les enfants les plus vulnérables puissent subvenir à leurs besoins alimentaires et pour réduire autant que possible l’augmentation des disparités sociales vis-à-vis de la santé aux Etats-Unis.

Vous pourriez être intéressé(e) par

Donec ut Lorem id, ultricies non