Vous lisez : Des programmes TV de cuisine pour améliorer les choix alimentaires des enfants
Études Populations

Des programmes TV de cuisine pour améliorer les choix alimentaires des enfants

Temps de lecture : 1 minute

Date de publication : 10 février 2020

Des programmes TV de cuisine pour améliorer les choix alimentaires des enfants


Lecture
Zen

FOLKVORD, F. ANSCHÜTZ, D. GEURTS, M. « et col. » Watching TV cooking programs: effects on actual food intake among children. Journal of Nutrition Education and Behavior, 2020, 52, 1, p. 3-9 (doi: 10.1016/j.jneb.2019.09.016).

Les enfants exposés à un programme TV de cuisine impliquant des légumes et des fruits augmentent leurs choix alimentaires spontanés vers ces mêmes aliments.

Les programmes télévisés de cuisine peuvent-ils avoir des effets bénéfiques sur les choix alimentaires des enfants ? Une étude expérimentale a été mise en place par des chercheurs hollandais pour tenter de répondre à cette question.

Cent-vingt-cinq enfants âgés de 10 à 12 ans ont été recrutés et inclus dans trois groupes expérimentaux différents. Ceux du groupe « sain » (n = 46) ont été invités à regarder une séquence de 10 minutes d’un programme TV de cuisine impliquant des enfants préparant et goûtant des aliments considérés comme sains (légumes et fruits). Les trente-cinq enfants du groupe « gras » ont visionné un programme similaire impliquant des aliments denses en énergie (hamburgers, frites, croissants). Enfin, les 44 enfants du groupe « contrôle » ont, à la place, regardé un programme TV de structure identique, mais sur un thème ne faisant référence ni à la cuisine, ni à l’alimentation. Après le visionnage de la séquence télévisée, chacun des enfants a été invité à choisir, en guise de récompense, un aliment parmi quatre : deux aliments « sains » (pomme et concombre) et deux aliments plus denses en énergie (chips et mini bretzels).

Les résultats mettent en évidence une probabilité de choisir un aliment « sain » 2,4 fois plus élevée parmi les enfants du groupe « sain », comparativement à ceux du groupe contrôle (P = 0,039) et 2,7 fois plus élevée quand ces mêmes enfants sont comparés à ceux du groupe « gras » (P = 0,027).

Cette étude montre que le visionnage de programmes télévisés de cuisine peut aider à orienter positivement les choix alimentaires des enfants, à condition que des aliments sains, tels que des légumes et des fruits soient utilisés au cours des programmes. Les auteurs expliquent en partie ces effets par le biais de la théorie sociale cognitive (selon laquelle les enfants apprendraient par l’observation des comportements de leurs pairs) et par le fait que ce comportement désiré (la consommation d’aliments « sains ») est, grâce au programme TV, associé au plaisir.

Vous pourriez être intéressé(e) par

ut vulputate, id dolor accumsan ante. Donec justo adipiscing Curabitur quis suscipit